Gestuelle des mains, sourire et signes d’émotions

07/11/2013

Les premiers voyageurs et fins connaisseurs des premiers autislandais ont rapidement fait la relation entre les mouvements des mains — et particulièrement des doigts — et l’émotion ressentie par leur interlocuteur.

C’est une caractéristique que tout voyageur doit connaître pour comprendre tout comme éviter un regard trop appuyé sur une personne du sexe féminin dans certains pays.

Si l’autislandais ne répond pas immédiatement à une question tout en conservant le sourire, la question qui l’amuse ou le bouleverse se traduit par un impressionnant ballet des doigts de ses deux mains, une agitation qui indique une totale prise en compte de la question, une intériorisation.

Ces mouvements gracieux soulignent le ressenti de votre interlocuteur.