Une susceptibilité quasi endémique

07/11/2013

Oui, l’autislandais est très susceptible et ne supporte absolument pas qu’on lui fasse des remarques, même pour rire (…rappel, il a assez peu d’humour et ne comprend pas l’ironie).

Du coup, si vous souhaitez faire une remarque à un habitant, débrouillez-vous pour lui présenter votre propos d’une manière amusante, gentille et, surtout, agréable. Ne chechez pas à l’acculer, à l’accuser sous peine de couper immédiatement les points avec votre interlocuteur qui va immédiatement détourner la tête et passer à autre chose…