Dieux, démons et peurs

03/11/2013

L’autislandais a ses propres Dieux. Généralement, chaque enfant autislandais invente ses Dieux vers 2-3 ans… en jouant.

L’un d’entre eux, par exemple, est une grosse boule de près d’un mètre de haut et constituée d’une unique bouche souriante.

Par ailleurs, les autislandais ont des démons qu’ils appréhendent. Cela peut être :

  • Les crevasses dans le sol qui pourraient les aspirer…
  • Les bouleaux dont les stries forment des visages furieux, symbole de mécontentement des anciens…
  • Des objets aux formes anthropomorphiques.

En résumé, ils ont une religion qui leur est propre. Et le rappellent dans cette formule : « Nous, êtres incompréhensibles à vos yeux, sommes des individus semblables à vous avec nos Dieux et démons« .

Précision : les autislandais ne se font jamais la guerre, ils détestent le bruit, le sang leur fait horreur.