Se dépenser, s’oxygéner, le quotidien de l’autislandais

14/04/2013

Dans leur île, les autislandais éprouvent tout le temps le besoin de sortir, de se dépenser et ce, à toute heure, quel que soit le temps.

Se balader deux heures d’affilé en montagne ou sur un chemin côtier, faire du sport, monter sur un vélo, nager, vous inciter à les affronter au ping-pong (…et donc, d’entrer en communication avec vous) sont des comportements étonnants pour le visiteur mais tout à fait naturels pour eux.

Si vous devenez ami avec un autislandais, ne soyez pas surpris de recevoir un Mail ou un Message vous vantant le beau temps qu’il fait — et ce même s’il fait un temps de cochon… Traduction, l’autislandais a envie de sortir se dépenser et vous invite à partager ce moment…

Coach sportif semble être une seconde nature chez tous les autislandais.

Une soif de connaissances inextinguible

14/04/2013

C’est un élément que l’on perd souvent de vue : l’autislandais est un être curieux de tout, qui manifeste une soif d’apprendre épatante, d’épuiser les sujets qui le passionne.

Sa manière de procéder à ces apprentissages déconcerte l’observateur car ce dernier a souvent l’impression qu’il ne se passe rien…!

Erreur, même en regardant dans une autre direction, cela n’empêche nullement l’autislandais de retenir ce qu’il entend…

Comment entrer en contact avec des autislandais

14/04/2013

Quelque soit l’endroit dans lequel vous vivez ou vous vous déplacez, vous trouverez nécessairement des autislandais… Il est difficile de les identifier par leur physique, leur taille, leur carnation ou leur mode vestimentaire…

Par contre, leur hyper sensibilité au bruit est souvent un élément déterminant pour les repérer…

Désormais, on évoque le chiffre incroyable d’un enfant sur quatre-vingt-huit